Avez-vous pensé à vérifier la puissance de votre compteur électrique ? Vous devriez peut-être la changer. En effet, selon votre mode de vie vos besoins évoluent. Il serait dommage de payer des frais supplémentaires pour une puissance qui ne correspond pas à vos besoins. De même, il serait dommage de subir des disjonctions répétées alors qu’une solution existe ! Suivez tous nos conseils pour changer la puissance de votre compteur électrique, qu’il s’agisse de l’augmenter ou de la diminuer.

puissance, électricité, changer puissance compteur électrique

Quand changer la puissance de son compteur électrique ?

Par définition, la puissance d’un compteur d’électricité représente la quantité d’énergie qu’un ménage peut consommer sur une période déterminée. Chaque année en France, de nombreux foyers recherchent à changer la puissance de leur compteur électrique. Pourtant, de manière générale, la puissance souscrite au moment de l’installation du compteur d’électricité n’a pas lieu d’être modifiée. En effet le compteur a été paramétré en tenant compte des caractéristiques physiques du logement. Pour quelles raisons certains Français changent-ils la puissance de leur compteur électrique ?

Changer en cas de déménagement

Un déménagement est la première raison pour laquelle les Français optent pour un changement de puissance de leur compteur électrique. En effet, lors de la souscription d’un nouveau contrat la puissance qui est souscrite par le nouvel occupant correspond généralement à celle qui avait déjà été souscrite par l’ancien occupant du logement. Cependant, il peut être nécessaire de procéder à un changement de puissance.

Changer en cas de nouveau mode de chauffage

On peut aussi envisager un changement de puissance de compteur électrique en cas de changement de mode de chauffage. Par exemple, une maison qui était alimentée/ chauffée au gaz et qui, suite à des travaux est passée en mode chauffage à l’électricité consommera beaucoup plus d’énergie qu’auparavant. Pendant la période hivernale il sera donc nécessaire d’augmenter la puissance du compteur pour subvenir aux besoins du ménage concerné.

Changer pour éviter que le compteur ne disjoncte

Souvent, lorsque le nombre d’installations électriques augmente dans une maison, la quantité d’énergie nécessaire au fonctionnement de ces appareils augmente aussi. C’est pourquoi dans ce cas-là également il est important d’effectuer un changement de puissance de compteur électrique pour éviter que ce dernier ne soit en sur-demande et ne disjoncte. Il faut toujours privilégier une puissance de compteur électrique maximale supérieure à celle que l’on utilise. Les coupures de courants peuvent détériorer certains appareils électriques, comme les ordinateurs fixes par exemple.

Besoins en électricité : bien estimer la puissance de son compteur

Si la puissance de votre compteur est sous-estimée, vous risquez de rencontrer des difficultés lors du démarrage de vos appareils car le disjoncteur va sauter régulièrement lorsque vous mettrez plusieurs appareils en marche simultanément. La solution est d’augmenter la puissance du compteur d’électricité.

En revanche si la puissance est beaucoup plus importante que vos besoins réels cela aura un gros impact sur le prix de votre abonnement car il est fonction de la puissance souhaitée. Vous perdrez donc de l’argent tous les mois inutilement. Dans une telle situation, une réduction de la puissance du compteur électrique s’impose.

Changer la puissance de son compteur : les démarches à suivre

En France, c’est ENEDIS, anciennement connu sous le nom d’ERDF qui se charge du raccordement électrique d’un logement. C’est aussi ENEDIS qui se charge de changer la puissance de votre compteur électrique. La demande doit être transmise par l’intermédiaire de votre fournisseur d’électricité, qui facturera le cout de l’intervention directement sur votre facture d’électricité.

La modification de la puissance électrique se fait en plusieurs étapes essentielles. La première étape consiste à contacter son fournisseur d’électricité.

Contacter son fournisseur d’électricité

Comme cela a été mentionné plus haut, le changement de la puissance électrique d’un compteur se fait certes à la demande du client, mais celui-ci devra passer par son fournisseur d’électricité. Il est donc nécessaire que le consommateur soit détenteur d’un contrat de fourniture d’électricité actif mais aussi qu’il soit client d’un fournisseur reconnu depuis un mois au moins. Cette étape est nécessaire car le fournisseur tiendra désormais compte de cette modification de puissance lors de l’établissement des factures à venir.

Le lancement des travaux

Une fois que le consommateur a indiqué à son fournisseur qu’il souhaitait augmenter ou réduire la puissance de son compteur d’électricité, les travaux peuvent être lancés. C’est le gestionnaire du réseau de distribution Enedis qui se charge des travaux, à la demande du fournisseur. Le coût de ces travaux est facturé au fournisseur mais il est répercuté la facture du client.

Généralement, lorsque vous passez par le fournisseur, les travaux sont effectués dans un délai de 10 jours ouvrés pour les demandes standard ou alors 5 jours ouvrés pour les demandes express. Mais la facturation des travaux inclura un supplément de frais.

Note importante : le consommateur ne doit pas contacter Enedis directement. Il est important que la demande passe par le fournisseur.

Combien coûte le changement de puissance d’un compteur d’électricité ?

Le coût du changement de la puissance d’un compteur électrique pour les particuliers varie en fonction de différents critères notamment le délai d’exécution des travaux et la nature de l’intervention.

Pour une intervention dans un délai standard (10 jours ouvrés) avec réglage du disjoncteur, le coût des travaux est estimé à 36,80 euros environ. La même opération effectuée dans un délai express coûtera plus de 60 euros.

Si l’intervention inclut le changement du disjoncteur ou alors si le consommateur demande un réglage du disjoncteur et un changement du compteur, il devra prévoir 55,33 euros dans un délai standard et 94,27 euros en cas de travaux express.

Lorsque le disjoncteur et le compteur doivent être remplacés au cours de l’intervention, les tarifs varient entre 66,26 euros et 114,02 euros selon que le client demande des travaux express ou non.

Avec passage de monophasé à triphasé ou inversement, l’intervention coûtera 156,25 euros en mode standard et 266,22 euros en mode express.

Pour plus d’informations sur le sujet, regardez cette vidéo :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *