Selon Wikipédia, un compteur électrique est « un organe électrotechnique servant à mesurer la quantité d’énergie électrique consommée dans un lieu : habitation ou industrie. ». En France, la gestion du réseau électrique est assurée par ENEDIS. On relève environ 35 millions d’entreprises et de ménages utilisant des compteurs électriques ces derniers ayant pour but final de facturer la consommation de l’électricité. Il est donc logique de dire que pour bénéficier de l’électricité, il faut avoir un compteur. Celui-ci est la propriété du gestionnaire de réseau. Pour en savoir plus, nous vous présenterons tout d’abord le rôle d’un compteur électrique, les différents modèles existants et la conduite à tenir en cas de déménagement.

compteur électrique, Linky, déménagement et compteur électrique

Quel rôle joue un compteur électrique dans une maison ou entreprise ?

Le compteur électrique a deux rôles principaux :

Mesurer la consommation de l’électricité

Un compteur électrique est conçu pour mesurer l’électricité. Cette mesure passe par le réseau auquel il est rattaché. C’est-à-dire que quel que soit le lieu, un btiment, un particulier ou encore une entreprise, tous passent par l’installation d’un compteur électrique. Les informations relevées sur celui-ci, qui permettront d’établir la facture, sont exprimées en kilowatt par le fournisseur. Il existe des possibilités de réglage de compteur selon le consommateur. Le client peut par exemple décider de faire régler son compteur selon les heures pleines et les heures creuses.

Gérer la puissance électrique

La puissance électrique peut se définir comme la quantité de courant que vous recevez. Si elle est basse, il est probable que certains de vos appareils ne fonctionnent pas et on parlera alors de baisse de tension. Si par contre elle est élevée, vos appareils pourront être détruits. En France, c’est le gestionnaire de réseau (ENEDIS) qui est le propriétaire des compteurs électriques. Les consommateurs d’énergie ne sont que des locataires. ENEDIS est donc responsable de la maintenance, dépannage, renouvellement ainsi que de toutes les opérations associées. L’utilisateur doit passer par le gestionnaire de réseau pour n’importe quelle opération.

En cas de travaux, il est possible d’installer un compteur provisoire pour alimenter le chantier en vue d’un raccordement final. En cas de travaux de rénovation il est possible de déplacer le compteur, mais vous avez l’obligation de passer par ENEDIS, car le compteur ne vous appartient pas.

En France, trois types de compteurs électriques existent. Il s’agit du compteur électromécanique, le compteur électrique et le dernier en date, le compteur Linky.

Les types de compteurs électriques

Le compteur électromécanique

Ce compteur est le tout premier à avoir été mis sur le marché en termes de consommation électrique. Encore utilisé en France aujourd’hui, il a vu le jour en 1894. Quelques modifications y ont depuis été apportées. Il fonctionne grce à la rotation d’un disque métallique dont la vitesse est proportionnelle à la consommation d’énergie. C’est dire que plus il tourne vite, plus la consommation est élevée. L’utilisateur a donc la possibilité de regarder ou observer la vitesse de rotation pour satisfaire sa curiosité. Une lecture de consommation est également possible si le compteur marque par exemple C = 1,3 Wh/tour, cela veut dire que 1,3 Wh a été consommé à chaque tour.

Contrairement aux compteurs plus récents, il n’est pas possible de connaître sa consommation quotidienne d’électricité.

Le compteur électronique

Aussi appelé compteur de deuxième génération, il n’a pas de disque mais plutôt un cadran et deux touches (S et D) auxquelles l’utilisateur peut avoir accès. Toutes les informations à connaître étant affichées sur l’écran, le reste est réservé aux techniciens ou gestionnaires du réseau.

La touche D permet d’avoir accès à l’index du compteur. Étant en option base, un seul index est relevé en mode HP/HC par contre, il faudra relever en faisant défiler l’index concernant les heures pleines et celui des heures basses.

La touche S est plus claire en termes d’informations. Elle permet de passer d’une information à une autre. Parmi ces indications, on retrouve :

  • La puissance instantanée
  • L’option tarifaire
  • Le réglage du disjoncteur choisi
  • La puissance souscrite (de 3KVA à 36KVA pour les particuliers)
  • Le numéro de série
  • L’intensité maximale atteinte
  • Le compteur de consommation renseignant sur la quantité de kWh consommés pendant une période précise.

Le compteur Linky

Encore appelé compteur « intelligent », il est le dernier-né des compteurs en France aujourd’hui. Il est doté d’un petit écran servant à l’affichage des paramètres. Les touches + et – servent au défilement. Vous vous poserez sûrement la question de savoir pourquoi ces nouveaux compteurs ? Plusieurs raisons ont été évoquées par le distributeur de l’énergie. D’après ENEDIS, principal gestionnaire du réseau, les compteurs Linky permettent de communiquer directement sur la consommation du client à son fournisseur, de s’auto-paramétrer à distance. Toutes ces innovations permettront de réduire les déplacements de techniciens pour des relevés de compteur, les mises en service ou encore les changements de puissance.

Bon à savoir : GRDF a développé l’équivalent de Linky, il s’agit du compteur de gaz intelligent Gazpar.

Changement de logement : quelle attitude à adopter par rapport au compteur ?

Comme nous l’avons souligné plus haut, le compteur est la propriété du gestionnaire de réseau. C’est-à-dire qu’en cas de déménagement, des mesures doivent être prises.

Vous déménagez et emménagez, on peut vous aider dans vos démarches pour avoir le gaz et l’électricité. On peut même vous aider à changer de fournisseur d’énergie ! Grâce à nous vous pouvez éviter les démarchages et les spams. En effet, il y a beaucoup de gens malhonnêtes qui se font passer pour les fournisseurs ou les distributeurs. Attention donc, certaines personnes peuvent se faire passer pour un technicien EDF et tenter de vous arnaquer.

Sur notre site vous trouverez plein d’infos sur de nombreuses thématiques. C’est parti… l’énergie… Quoi de neuf ? Eh bien grâce à nous vous deviendrait incollable sur la rénovation énergétique et les écogestes à adopter, sur la façon d’éviter de se faire avoir avec un devis énergie. Vous avez un problème, une urgence énergie ? On assure le suivi avec le service de dépannage eau, électricité et gaz à votre place. On vous donne même les avis des consommateurs sur les différents fournisseurs et on vous aide à comprendre votre facture EDF par exemple.

Suspendre le contrat avec le fournisseur et transmettre la relève du compteur

En cas de déménagement, le consommateur doit contacter le fournisseur d’énergie pour résilier le contrat. Le client devra aussi transmettre l’index réel indiqué sur le compteur du logement ou de l’entreprise au moment du départ. Cet index permettra à votre fournisseur d’éditer votre dernière facture. Il est à noter qu’il faudra penser à souscrire un nouvel abonnement pour le nouveau logement. Le client est libre de changer de fournisseur à ce moment-là.

Transmission de la relève du compteur au nouveau logement

Dans le cas d’un emménagement, il est conseillé de lancer la procédure de mise en service d’électricité au moins deux semaines avant, afin de pouvoir trouver l’électricité en entrant dans votre nouveau logement. Cela passe par la signature d’un contrat avec un fournisseur. Un conseiller vous demandera de relever l’index du compteur du nouveau logement. Cet index sera le début de votre consommation et c’est à partir de là que sera établie la première facture. Si vous ne l’avez pas, demandez-le à votre agence ou encore au propriétaire du logement.

Les compteurs électriques ont tous une même finalité qui est celle de la facturation des consommations électriques. Soulevons tout de même que les nouveaux compteurs Linky dits « intelligents » font l’objet de beaucoup de refus. En effet, la politique du gestionnaire de réseau électrique stipule que d’ici 2021, 35 millions de foyers français doivent avoir un compteur Linky. Il est mentionné de mettre de côté les compteurs électroniques pour pouvoir adopter la nouvelle génération de compteurs.

À travers ce site, plus d’infos sur les compteurs électriques français.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *