Le changement de fournisseur est une pratique très récurrente en France pour les consommateurs de gaz et d’électricité. En effet, le changement de logement entraine souvent le changement de fournisseur. Mais en fait, quel est le prix à payer lors d’un changement de fournisseur et la procédure à suivre pour y parvenir ? Comment comprendre les devis pour un changement de fournisseur ? L’ouverture du marché de l’énergie depuis 2007 a fait naître une multitude de fournisseurs que l’on qualifie de fournisseurs alternatifs. Leur avènement sur le marché avec des offres aux prix compétitifs comparativement au tarif réglementé, a engendré une concurrence déloyale qui plaît aux consommateurs, qui, quelques fois ont l’embarras du choix. Cet embarras est dû au fait que certains de ces opérateurs ont accès aux énergies dites renouvelables, d’autres ont un service client d’une excellente qualité ou encore proposent des tarifs très compétitifs.

devis électricité, fournisseur, changement, énergie, changer contrat éle

Changement de fournisseur : le prix à payer et ce qu’il faut prendre en compte

Certains consommateurs redoutent parfois de procéder à un changement de fournisseur. D’autres par contre sont des habitués. Ce qui importe, c’est de comprendre comment ça marche, de bien estimer le devis énergie pour y parvenir. Bien évidemment si vous changez de fournisseur, c’est que vous avez souscrit à une offre auparavant. Il ne vous sera donc pas nécessaire de demander un devis pour le raccordement.

Le prix à payer pour un changement de fournisseur

La procédure pour un changement de fournisseur n’est pas aussi coûteuse que pensent certains consommateurs. En effet, qu’il s’agisse de l’électricité ou du gaz, les contrats sont sans engagements. Cela signifie que l’on peut changer de fournisseur quand on le veut et sans payer aucuns frais supplémentaires. Cependant, quelques règles sont à respecter à savoir :

  • Si vous êtes redevable vis-à-vis de votre ancien fournisseur, aucun autre n’acceptera votre souscription si vous n’avez pas respecté vos engagements avec votre ancien fournisseur
  • Si vous trainez une ou plusieurs factures non soldées, vous ne pourrez prétendre à changer de fournisseur. Il vous faudra au préalable payer la totalité de vos factures avant d’aller voir ailleurs
  • S’il vous arrive de déménager, il est recommandé de prendre des précautions en amont pour éviter d’être victime d’une coupure d’électricité.

Voilà listées, les quelques règles à respecter lors d’un changement de fournisseur.

Ce qu’il faut prendre en compte pour changer de fournisseur

Comme dit précédemment, la procédure à suivre pour un changement de fournisseur n’est pas à redouter. En effet, cela dépend de si vous procédez à un déménagement ou non. La démarche à suivre est simple.

  • Si vous n’êtes pas sur le point de déménager, il revient à votre nouveau fournisseur de résilier le contrat qui vous lie à votre ancien fournisseur. Vous n’aurez aucuns frais à payer ni date à respecter. C’est la raison pour laquelle les nouveaux fournisseurs attirent de nouveaux clients avec les tarifs qui sont vus à la baisse, puisque avant l’ouverture du marché à la concurrence, l’on avait pour unique fournisseur qu’EDF qui ne connaissait pas la concurrence.
  • Si par contre vous déménagez et êtes locataire, il vous revient de résilier votre contrat avec votre ancien fournisseur et de souscrire auprès d’un autre. Il est recommandé de le faire deux semaines avant ledit déménagement, pour avoir de l’électricité en particulier dans votre nouvelle maison. Après la résiliation, votre ancien fournisseur vous donnera une facture de régularisation qui vous permettra de souscrire à un nouveau contrat. Ici, pensez à donner avec précision : le nom de l’ancien habitant, l’adresse complète du nouveau logement avec toutes les précisions possibles, le numéro du point de livraison et un RIB.

Il ne vous restera alors qu’à vous occuper des frais de la mise en service. Ces frais vont dépendre du type de mise en service choisie.

devis électricité, fournisseur, changement, énergie, changer contrat éle

La procédure à suivre pour changer son fournisseur d’énergie

La procédure ici est simplement administrative. Tous les fournisseurs utilisent le même réseau et le même compteur. Ce changement ne se passe qu’au niveau de l’entreprise en plus, la prise en charge du déménagement incombe aux gestionnaires du réseau de distribution.

La procédure proprement dite

Comme nous l’avons souligné, la procédure est très simple et gratuite. Il suffit de suivre les étapes suivantes à savoir :

  • Procéder à la comparaison des différentes offres des fournisseurs
  • Souscrire auprès du fournisseur choisi
  • Communiquer le numéro point de comptage estimation (PCE) à 14 chiffres qui figure sur vos anciennes factures
  • Arrêter une date butoir de changement du fournisseur
  • Transmettre à votre nouveau fournisseur les chiffres et les index auto-relevés de votre compteur

Après cela, le tour est joué. Votre nouveau fournisseur va s’occuper du reste et surtout de la résiliation auprès de votre précédent fournisseur.

Les infos à connaître pour le changement de fournisseur

Certains consommateurs se posent des questions sur l’effectivité de leur résiliation si le fournisseur va l’accepter, s’il existe un risque à changer leur fournisseur, etc. nous allons dans cette partie vous apporter quelques précisions.

Un fournisseur peut-il récuser la demande de résiliation d’un client ?

Les abonnements auprès des fournisseurs d’énergie sont en général sans engagement. Si vous n’êtes pas redevable ou ne trainez pas une facture impayée, un fournisseur ne peut refuser votre demande de résiliation. Par contre, si vous avez des impayés et que cela dure, alors là, vous devez faire très attention. Dans cette situation, votre fournisseur peut saisir Enedis pour la suspension de votre alimentation. Une somme de 51.98 euro sera alors ajoutée ce que vous lui devez déjà. En outre, il peut, après vous avoir averti par courrier, procéder à la réduction de la puissance de votre compteur. L’avertissement par courrier se passe en deux étapes. La première étape laisse une période de deux semaines. Si au bout de ces deux semaines la situation reste inchangée, un second courrier vous est adressé stipulant que la réduction ou la suspension sera effective au bout des vingt prochains jours.

Y a-t-il un risque à changer de fournisseur ?

Nous disons avec insistance NON ! Il n’y a aucun risque à procéder au changement de son fournisseur. L’électricité est la même quel que soit le fournisseur. Non seulement le changement est gratuit, mais en plus, vous conservez votre compteur. De même, vous avez la possibilité de revenir aux tarifs réglementés quand vous voulez.

Vous trouverez jointe à cet article, une vidéo vous indiquant comment choisir son fournisseur gaz ou d’électricité. Pour encore plus d’informations, vous pouvez aussi vous rendre .

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *