Le raccordement au gaz regorge de nombreux avantages. Il reste économique car le coût du kilowatt/heure est bas par rapport au fioul et l’électricité. Ce gaz a une triple fonction : le chauffage, la cuisson et l’eau chaude. Près de 11 millions de ménages français sont raccordés au gaz soit en passant directement par GRDF (Gaz Réseau Distribution France), principal gestionnaire de gaz dans tout le pays (95 %), soit en passant par des fournisseurs intermédiaires.

En fait, le gaz est l’un des combustibles les moins chers après le bois. Pour cela, de nombreux foyers sollicitent un devis pour le raccordement gaz afin de profiter de tous ses avantages (moins couteux, peu polluant et pratique). Il faudra suivre pour le demandeur une procédure précise qui se soldera par un devis de raccordement du gaz afin d’engager les travaux proprement dits. Pour en savoir plus sur ces devis de raccordement de gaz qui peuvent parfois paraitre obscurs, parcourons cet article.

Aussi, à ne pas oublier que pour tout changement d’information par rapport à votre contrat ou votre logement, il est important de le signaler à votre fournisseur ou au distributeur d’énergie afin que votre offre soit mise en service facilement. De plus, on note que, généralement, dans le cadre d’un déménagement, les consommateurs soucrivent ou résilient leurs contrats d’énergie afin de profiter d’une offre d’électricité ou de gaz pas cher. Ce changement est donc à prévoir en avance.

devis, raccordement, gaz

Définition des termes devis et raccordement au gaz

Qu’est-ce qu’un raccordement ?

Étymologiquement un raccordement peut se définir comme le fait de joindre deux parties de quelque chose. En d’autres termes, c’est une jonction ou encore un assemblage. Dans le cas du gaz, il s’agit de relier le réseau de distribution de gaz aux ménages ou aux entreprises, soit à travers GRDF (Gaz Réseau Distribution France) directement ou encore par un fournisseur intermédiaire.

Comment pouvons-nous définir un devis ?

Un devis est un descriptif détaillé des travaux à réaliser ainsi qu’une planification avec des délais précis. De manière plus simple, c’est un document qui détaille ce dont on aura besoin pour effectuer les travaux (le matériel, les prix, les délais d’intervention…). Concernant le raccordement au gaz chez GRDF, vous trouverez dans le devis un descriptif des différents travaux de raccordement qui seront à la charge de GRDF, un planning prévisionnel de raccordement au réseau, les prix détaillés par prestation et si possible des détails sur les travaux qui seront à la charge du demandeur. Vous pouvez obtenir des devis pour toutes sortes de prestations comme un devis énergie ou un devis en cas de changement de fournisseur ou avoir un devis pour l’électricité.

devis, raccordement, gaz

Comment procéder pour effectuer un raccordement gaz : cas de GRDF ?

On ne saurait se lever un matin et demander un raccordement au gaz. Une procédure bien précise doit être suivie à cet effet.

Démarche à suivre

  • La démarche pour effectuer un raccordement est simple. En premier lieu, une demande doit être adressée à GRDF, gestionnaire du réseau de gaz en France. Vous trouverez le formulaire de la compagnie en ligne sur leur site. Vous pourrez également les contacter à travers le numéro 09 69 36 65 34 et un conseiller pourra vous donner les grandes lignes à suivre.
  • Par la suite GRDF fait une proposition au demandeur (sous 10 jours ouvrés) à travers un devis dans lequel on retrouvera un descriptif pour les travaux à réaliser avec des délais de réalisation. A cela s’ajoute une proposition de fournisseurs de gaz naturel que le demandeur devra choisir, ainsi que l’identification du bâtiment du concerné par GRDF (numéro de point de comptage et d’estimation). À la suite de ces propositions, le demandeur a trois mois pour se prononcer si oui ou non il accepte. Si c’est un « oui » un conseiller sera attribué et aura pour rôle d’informer sur l’avancée des travaux.

Si le concerné a choisi de s’adresser directement à GRDF, il n’en demeure pas moins qu’il peut également passer par un fournisseur de gaz. Dans ce cas, ce dernier servira d’intermédiaire entre le demandeur et GRDF.

Raccordement gaz : comment ça se déroule concrètement ?

Après l’étude du dossier du demandeur, un expert est envoyé pour étudier la nature des travaux. Ceci a pour but de pouvoir établir un devis clair des travaux de raccordement. Après l’inspection, si le devis est validé par celui qui a besoin de raccordement, il devra payer la moitié de la somme mentionnée au moment de la signature du contrat. Toutes les autres démarches administratives sont réalisées par le gestionnaire GRDF afin de pouvoir lancer les travaux.

Raccordement au gaz oui mais combien coûte-t-il ?

Deux critères principaux pour déterminer le coût du raccordement gaz

Parmi ces critères, on retrouve la distance entre l’habitation et le réseau et l’usage du gaz.

  • Distance entre lieu d’habitation et réseau de distribution : plus on est loin du réseau, plus il faudra faire des travaux pour les installations (creusage, canalisations, tuyauteries…).
  • L’usage du gaz : lorsque le gaz est utilisé pour le chauffage, il peut être moins cher parce que financé en partie par le distributeur. Montant hors taxes : 365,46 euro TVA 20 % : 438,55 euro TVA 10 % : 402,01 euro TVA 5,5 % : 385,56 euro.

Par contre, des prix élevés peuvent se faire ressentir lorsqu’il s’agit de la production d’eau chaude sanitaire et pour la cuisine. Montant hors taxes : 822,28 euro TVA 20 % : 968,74 euro, TVA 10 % : 904,51 euro TVA 5,5 % : 867,51 %.

Des frais supplémentaires seront attribués au demandeur dans le cas où le coffret de comptage doit être inséré dans la clôture ou encore encastré dans le muret. Ces frais sont repartis comme suit :

  • Pour une insertion en clôture : 120 euro (hors taxes) 144 euro (TVA 20 %) 132 euro (TVA 10 %) 126,60 euro (TVA 5,5 %).
  • Pour un encastrement en muret : 170 euro (hors taxes) 204 euro (TVA 20 %) 187 euro (TVA 10 %) 179,35 euro (TVA 5,5 %).

En général les prix varient entre 400 et 900 euro lorsque le raccordement concerne un bâtiment à proximité des réseaux de distribution. Si par contre le bâtiment à raccorder est éloigné, il faudra se fier à un devis car plusieurs paramètres devront être pris en considération (la nature du terrain, la distance à couvrir).

Un raccordement gaz est-il bénéfique ?

Après le bois, le gaz naturel est le combustible le moins couteux. Si nous faisons une comparaison, on déboursera par exemple 7,15 centimes d’euros/kWh pour une chaudière à gaz. Par contre avec le fioul domestique, il faudra compter 8,19 centimes/kWh. L’électricité restant plus chère avec 15,9 centimes/kWh. C’est dire que choisir le raccordement au gaz naturel pour se chauffer reste le moyen le plus économique en réduisant ainsi les factures de consommation.

En somme, nous dirons qu’en cas de besoin de raccordement au gaz, une demande doit être adressée au gestionnaire directement. Passer par un fournisseur de gaz intermédiaire est également possible. À la suite de cette demande, un devis sera établi et aura une validité de trois mois après son édition. À l’intérieur, sera mentionnée, de façon détaillée, la description des travaux ainsi que les coûts des différentes prestations offertes.

Vous pourrez trouver plus d’informations sur les devis et les coûts de raccordement au gaz à travers ce site.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *