Une urgence peut être définie comme le fait de traiter ou résoudre une situation en priorité. Parler d’urgence gaz revient ainsi à résoudre le plus vite possible un problème lié au gaz, tout comme l’urgence électricité est liée aux problèmes d’électricité.
Parler gaz, c’est aussi parler fournisseur de gaz. Ainsi, bien choisir son fournisseur en évaluant les offres grâce à des comparateurs, vous permet aussi d’avoir une offre de gaz en accord avec vos besoins ainsi que votre consommation énergétique.

Le gaz est l’un des combustibles fossiles les plus utilisés de nos jours. Servant à la fois pour le chauffage, l’eau chaude et la cuisson, de nombreux ménages et entreprises ne peuvent s’en passer. Seulement comme rien est parfait sur cette terre, il peut causer des soucis pouvant aller jusqu’à des pertes matérielles et physiques en passant par des coupures et autres. Face à cette situation, le Gestionnaire de Réseau de Distribution France (GRDF) chargé de la distribution du gaz naturel entreprend diverses démarches afin de pallier toutes les difficultés et désagréments auprès des consommateurs.

Urgence,gaz,France

Quand parle-t-on d’une urgence gaz

En cas de coupure de gaz

Différentes raisons peuvent être à l’origine des coupures de gaz. Il peut s’agir des coupures liées aux impayées, ou encore à un problème technique sur le réseau. Quel que soit le cas, une urgence de remise en service de gaz est nécessaire. Lorsque le consommateur ne veut pas attendre la mise en service standard du gaz qui se fait sur 5 jours ouvrés, il sollicite l’étape la moins longue : celle de l’urgence.

Elle se fait en le jour même de votre demande à condition que vous appeliez avant 15 h. Après cette heure, le service vous sera rendu le lendemain. Pour cela il faudra débourser 139,08 euro TTC, somme qui sera mise sur votre première facture. Notons tout de même que cette mise en service d’urgence de gaz ne concerne pas les compteurs récents de gaz.

En cas de fuite de gaz

Repérer une fuite de gaz n’est pas aussi difficile que ça. À la base, le gaz naturel n’a pas d’odeur. Mais par mesure de sécurité, vu les accidents qu’il peut causer, les industriels y ont ajouté un produit qui le rend perceptible à l’odorat (le mercaptan). À l’air libre en cas de fuite, cette odeur se fait ressentir dès qu’il dépasse les 1 % et s’apparente à une senteur d’oeufs pourris. Le deuxième indice pouvant signaler une fuite peut être une augmentation soudaine de votre consommation de gaz naturel. Si vous n’avez pas eu des changements concernant son utilisation, vos consommations devront être standards. Un autre indice de fuite peut être des installations vétustes. En effet, elles devraient être contrôlées au moins deux fois par an avec pour finalité de corriger les problèmes ou encore changer les installations.

Les fuites peuvent venir de multiples endroits : joints, écrous, tuyauterie, robinet, appareils ménagers.

Comment se comporter en cas de fuite de gaz ?

Même si une fuite de gaz peut être repérée dès 1 % dans l’air ambiant et alerter le consommateur, dès 5 % il devient dangereux et peut causer de nombreux dégâts. Pour cela de nombreuses mesures sont proposées pour éviter le pire.

Quels sont les bons gestes à effectuer face à une fuite de gaz ?

  • Aération de la pièce : tout d’abord aérer la pièce où on se trouve pour favoriser l’évaporation. Le gaz se dissipe très vite dans l’air. Dans cette situation on ne court aucun danger.
  • Fermeture de l’arrivée de gaz : dans la mesure du possible il faudra fermer l’arrivée de gaz.
  • Quitter le logement : dans le cas où les flammes seraient engagées, prendre la peine de mouiller au maximum les alentours afin de limiter les dégâts. Par la suite depuis l’extérieur appeler le numéro vert d’Urgence Sécurité Gaz 0 800 47 33 33. En cas d’un incendie contactez directement les pompiers.

Gestes à éviter lors d’une fuite de gaz

  • Éviter tout objet pouvant provoquer des étincelles ou flammes : il peut s’agir des allumettes, briquets…
  • Éviter tout appareil électrique : téléphone, interrupteurs, sonnette, ascenseur, appareils électroménagers…
  • Au cas où il y aurait des flammes, évitez d’essayer de les éteindre par vous-même.

Urgence Sécurité Gaz : service à contacter pour les problèmes liés au gaz

Ce service est accessible gratuitement chaque jour à partir d’un téléphone fixe. Il répond au 0 800 47 33 33 et disponible 24/24.

Procédure à suivre

Avec ses 140 professionnels du gaz naturel, l’Urgence Sécurité gaz met à la disposition du consommateur un service simple et précis selon les étapes suivantes :

  • À la suite du coup de fil, la victime tombe sur un conseiller qui prendra la peine d’écouter et d’analyser les faits. Par la suite, il établira un diagnostic et définira la politique à mettre sur pied.
  • Par rapport à la situation décrite, le conseiller peut déclencher une intervention de dépannage. Dans ce cas, GRDF est dépêché dans votre domicile afin de remettre l’installation de gaz en marche. Si l’appel a été passé entre 8 h et 21 h, le technicien a un délai de 4 h pour arriver chez vous. Mais après 21 h, vous devrez patienter jusqu’au lendemain entre 8 h et 12 h.
  • Le conseiller peut également décider d’une mise en sécurité de votre logement. À ce stade, l’intervention est rapide. Le technicien de GRDF a 1 h pour arriver sur le lieu. Une fois sur place, il devra couper l’alimentation en gaz naturel et réparer la partie endommagée si possible. À défaut, il devra tout faire pour sécuriser le lieu en prenant des dispositions neutralisant le danger.

Pour une urgence liée au gaz, il est inutile de contacter Engie, Direct Energie ou Eni ou EDF, le seul interlocuteur capable de résoudre le problème, n’est autre que GRDF, seule entité habitée à gérer le réseau de distribution du gaz en France.

Précautions à prendre afin d’éviter les urgences de gaz

Mesures sécuritaires

  • Ne pas oublier de débarrasser les conduits d’évacuation au moins une fois par an. Il est même conseillé de le faire en principe chaque semestre.
  • Faire un entretien chaque année de votre chaudière.
  • Nettoyer constamment les grilles d’aération de votre chaudière et ne commettez aucune imprudence en laissant les objets obstruer la ventilation.

Mesures en termes de coûts dans le cas d’un emménagement

Bien que les imprévus existent et fauchent très souvent nos programmes, il serait judicieux de prendre des mesures afin d’anticiper certaines situations. S’agissant d’un emménagement par exemple, il faudrait faire une demande de mise en service de gaz au moins deux semaines avant l’occupation effective du logement. Ceci non seulement vous permettra de trouver déjà le gaz installé mais réduira aussi vos coûts. Au lieu de débourser pratiquement 140 euro pour une urgence, une mise en service standard vous reviendra à 18,06 euro TTC.

Nous retenons que les urgences de gaz peuvent provenir des coupures où il faut faire une mise en service ou encore des fuites de gaz qui sont plus dangereuses. Peu importe la raison, GRDF principal gestionnaire du réseau a mis sur pied différentes mesures contribuant à la sécurité et la satisfaction du client.

À travers ce site, plus d’informations sur les procédures de GRDF.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *